Crédit immobilier, livret A : quelles perspectives d’évolution pour les taux ?

Credit photo: 123RF

Credit photo: 123RF

Le gouverneur de la Banque de France a donné sa position concernant l’inflation, l’évolution du taux du Livret A et des taux des crédits immobiliers dans les prochaines mois.

Interviewé sur RTL vendredi dernier, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, a donné sa position concernant l’évolution du taux du Livret A et des taux des crédits immobiliers dans les prochaines mois.

Les perspectives pour l’inflation

Inflation in France reached 5.9% over the last 12 months (source Insee). It is the least elevated in Europe, where the average is 9%. The governor of the Banque de France predicts that the peak of inflation will be reached at the beginning of 2023 and that it will begin to redescend in 2023 to 4% or 5%, to return to 2% in two to three years. . This peak of inflation is expected to be around 6%, a figure to be taken with much caution in regard to uncertainties on the price of energy and the price of gas.

François Villeroy de Galhau considers that the interest rate increase is une normalisation, après une period où les taux d’interêt étaiten exceptionally low, parce qu’il n’y avait pas assez d’inflation. « On peut prendre l’exemple du crédit immobilier: le crédit immobilier a été un temps à 1.1%, 1.2%, ce qui était des taux historiquementment bas, ils remontent progressivement d’environ 0.1 par mois ; mais je vous cite la moyenne sur les dernières années, on l’a peut-être oublié, celle ci était de 2.7%. On est aujourd’hui de l’ordre de 1.5 : voyez, on est très loin encore de la moyenne historique » at-il expliqué sur RTL.

Les perspectives pour les taux des crédits immobiliers

Le taux d’sure corresponds au taux d’intérêt (assurance comprise) au-dessus duquel les banques ne peuvent pas préter. Il permet de protecter les emprenteurs de taux excessives qui potrient être pratiqués par les banques. Il est fixe et révision tous les trois mois par la Banque de France. Pour cela, elle se base sur les taux effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit, augmentes d’un tiers. Pour les crédits immobiliers aux particuliers, ce taux est actuellement fixe à 2.60 % pour les prêts à taux fixe de moins de moins de 20 ans. Ce seuil devrait augmenter au 1er octobre prochain.

Mais les professionnels du sector, notably les brokers en crédit immobilier, denouncent l’évolution trop lente de ces taux d’usure par rapport au contexte économique actuel. En effet, les taux nominalaux bancaires s’établissent aujourd’hui autour des 1.85% en moyenne sur 20 ans. Cela laisse peu de marge de manœuvre compte tenu du fact que le taux d’usure s’entend tous frais compris (assurance emprunteur notably). According to the syndicat des brokers en crédit, cela conduirait les banques à refuse 45% des dossiers de crédit. C’est pourquoi les professionnels du sector demandant à titre exceptionale une remontée accélerée des taux d’sure.

Mais le governor de la Banque de France ne partage pas ce point de vue : « Il s’agit de protecter les emprenteurs. Ce que nous allons faire, à la fin de ce mois, c’est d’appliquer les règles existantes, qui vont conduire à un relèvement bien proportionné de ce taux plafond. Nous en avons parlé avec le ministre Bruno le Maire, et avec les banques : ceci permettre de régler les cases d’accès plus difficiles au crédit immobilier qu’il ya pu y avoir ces dernières semaines, notably pour les emprunteurs les plus agês. » at-il declaré sur RTL.

Les perspectives pour le taux du Livret A

Le taux du Livret A est réglementé. It is calculated based on the mid-term inflation rate and short-term interbank rates (EONIA), rounded to the nearest tenth of a point. Il ne peut pas être inférieur au rate floor de 0.50 %. Le gouvernement a la possibilité d’augmenter le taux s’il judge que les circonstantes necessitante de preserver le pouvoir d’achat des épargnants. Il prend sa decision après consultation du gouverneur de la Banque de France.

The last rate was raised from 1% to 2% on August 1st. Sera-t-il à nouveau relevé le 1er février 2023 ? « Je ne peux pas vous dire de chiffre aujourd’hui, parce que cela dependra de la moyenne de l’inflation et des taux d’intérêt d’ici la fin de l’année, nous ferons le calcul au mois de janvier. Mais y eu deux relèvements significatifs cette année, puisque’on est passé de 0.5 en début d’année à 2 % aujourd’hui, il y aura sans doute un nouveau relèvement en février l’an prochain » explained the governor de la Banque de France.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.