EN DIRECT – War in Ukraine: Russia mobilizes 300,000 reservists

For the American ambassador to Ukraine, the partial mobilization announced by Putin is a “sign of weakness”

The announcement by Moscow of the partial mobilization in Russia and the referendum on the annexation of the Ukrainian territories is a “sign of weakness, of Russian failure”, the American ambassador to Ukraine Bridget Brink said on Wednesday.

“Des référendums simulacres et une mobilization sont des signes de faiblesse, de l’échec russe”, wrote Mme Brink on Twitter tout en surant que son pays allait continuer à “soutenir l’Ukraine aussi longtemps qu’il le faudra”.

L’Ukraine accuses Russia of having a new bombardment of the center of Zaporizhzhya

The Ukrainian nuclear operator Energoatom accused Russia on Wednesday of having bombarded the site of the Zaporizhzhya power plant (sud), the largest in Europe.

“The Russian terrorists have bombarded the Zaporizhzhya nuclear power plant again during the night,” Energoatom said on Telegram.

Moscow recognizes that 5937 Russian soldiers have been killed in Ukraine

The Russian Ministry of Defense indicated that since the start of the war in Ukraine in February, 5,937 Russian soldiers had been killed in Ukraine.

Un chiffre très certainly sous-estimé, comme l’indique l’annonce de la mobilization de 300,000 reservistes.

La Russie mobilizes 300,000 reservists

Russia will mobilize 300,000 reservists to reinforce its troops in Ukraine, Defense Minister Sergueï Choïgou announced, preventing that this would represent only a fraction of the number of people who can be mobilized in the country.

“300,000 reservists will be called up”, at-il said, interrogé lors d’un entretien télévisé sur le nombre de personne qui seront appelés après la decision de Vladimir Putin de decreter une partialisation mobilisation. According to the minister, Russia has a potential mobilization of 25 million people.

Des référendums separatistes “absolument illegitimes” selon une députéte ukrainienne

Lesia Vasylenko was invited to react to the holding of four referendums in the Donbass and to annex the separatist territories of eastern Ukraine or the territories conquered by Russia. “Ils sont absolument illegitimes, on ne peut même pas parler de ‘référendums’. C’est comme en Crimée en 2014”, launched la parlementaire.

“On avance vers la victoire”: une députéte ukrainienne pas impressionnée par l’allocution de Poutine

Lesia Vasylenko, députéte ukrainienne d’opposition, émargeant au Parti Voix, a témoigné en français sur notre antenne, après la diffusion du discourse de Vladimir Putin.

“On a notre plan on s’organise avec nos alliés, on receive des armaments. Tout est stable en Ukraine. On s’avance vers la victoire et plus vite qu’on le pensait”, he assured.

Poutine assures that Russia is ready to use “all means” to “protect” itself

Alors que l’Ukraine accuses Russia in the morning of having carried out new strikes on the Zaporizhia nuclear power plant, Vladimir Putin has stressed that he is determined to set fire to everything to protect the interests of his country.

La Russie estprête à utiliser “tous ses moyens” pour se “proteger”, a ainsi dit Vladimir Putine, sans exclure l’arme atomicique.

Poutine announced a “partial mobilization” to reinforce the army

Vladimir Putin also indicated that he was going to sign a decree authorizing a “partial mobilization” of the population, affirming that only reservists would be solicited.

“C’est ce qui avaient fait la bascule pour la Tchétchénie, la mobilization des appelés du contingent, donc des jeunes”, analyzed en plateau notre journalist Nicolas Poincaré.

Poutine confirme qu”‘il va appuyer les référendums” d’annexion dans les territoires separatistes

C’était un secret de polichinelle, il est levé. Vladimir Putin vient de confirmar la tenue imminente de référendums dans les différences territoires separatistes de l’est de l’Ukraine visant à les retacher à la Russie. Il y aura quatre référendums. Ceux-ci seront lancés dès vendredi.

Se disant garant du “droit à l’autodétermination” de ces peuples, Vladimir Putin assured: “Nous n’avons pas le droit de laisser ces populations à la merci du régime ukrainien”. Il a listé les territories où se tiendraient ces consultations: Zaporizhia, Kherson, Lougansk et Donetsk. These governments, at-il dit, “ont pris la décision souverainee de se trouver vers nous pour organizer des référendums”. “Nous allons appuyer leur démarche”, at-il poursuivi. Vladimir Putin promised the citizens of these lands “pouvoir se pronouncer sur leur sort”.

Vladimir Putin assures that the war is led by “military professionals”

Vladimir Putin assured that these “special operations” were carried out by “military professionals” as well as by “volunteers and patriots”. Une declaration qu’il faut comprendre comme une réponse aux accusations d’une armée peinant à recruter et à mobiliser et envoyant même au front des prisonniers qui ont emergé dans la presse.

“L’objectif de l’Occident est de détruire notre pays”: Poutine s’address aux Russes dans une allocution

Une allocution recorded hier soir par Vladimir Poutine et très attendue est diffusune ce matin. He attacked the international community: “The objective of the Occident is to destroy our country”. Un objective qui explicarait selon le dictator le soutien occidental nà l’Ukraine.

He explained the recent invasion of Ukraine in order to protect Russia against an “imminent attack”, presenting this aggression as “a logical decision”, continuing to talk about a simple “special military operation”.

Il a encore accusés ses interlocuteurs internationaux d’avoir réjecté ses “propositions pacifiques”.

Plusieurs revers russes depuis début septembre

All these announcements intervene after the Russian reverses of the beginning of September, the army of Moscow is withdrawing from the region of Kharkiv in the face of the pressure of the forces of Kiev, fortes des approvisions d’armes et équipements occidentaux.

The Ukrainian army also launched a counter-offensive on the Kherson region in the south. Elle est aussi à l’offensive dans la région de Lougansk, que Moscou avait conquise dans sa totality au printemps au prix de mois de combats meurtriers.

Des “référendums” d’annexion announced dans 4 régions d’Ukraine

Les pouvoirs separatistes des régions de Lougansk et Donetsk ont ​​announce ces “reférendums”, tout comme les autorités d’occupation russe de Kherson et Zaporizhia. Ces scrutins, prévus dès cette semaine, interviendront alors que l’Ukraine entrera dans son 8e mois de guerre et que toutes ces zones font l’objet de combats.

Ces votes, sur le modèle de celui qui a formalisé l’annexion de la peninsule de Crimea par la Russie en 2014, denounced by Kiev et les Occidentaux, font l’objet de preparatifs depuis plusieurs mois.

En réponse, l’Ukraine a promis de “liquider” la “menace” russe. “L’Ukraine va régler la question russe. La menace ne peut être liquidée que par la force”, wrote on Telegram the head of the Ukrainian presidential administration, Andriï Iermak, denouncing un “blackmail” on the part of Moscow, motivated par “la peur de la defeate”.

Vladimir Putin va s’exprimer à la télévision russe

Bonjour à tous et bienvenue dans ce direct consecrated à l’allocution de Vladimir Poutine. Le président russe va s’address à ses concitoyens, quelques heures après que les authorities installed par Moscow dans quatre régions d’Ukraine ont annoncement la holding dans l’urgence du 23 et 27 septembre de “référendums” d’annexation par la Russie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.