Gad Elmaleh : sa seur Judith se déleste d’un douloureux secret de famille

Judith Elmaleh was invited on RTL on September 22 to present her latest novel Une Reine. Aux côtes de son frère, Gad Elmaleh, elle avait raconté un grand secret de famille concernant ses origines.

C’est sur RTLce jeudi 22 septembre que Judith Elmaleh a décidé de présentar son premier novel entitle Une Reineaux éditions Robert Laffont. A l’instar de son frère, Gad Elmaleh qui s’est souvent inspiré de Sa vie de famille et de ses proches pour écrire ses spectacles, Judith Elmaleh s’est based on le parcours de sa grand-mère pour écrire ce novel. De nombreuses révélations ont été faites sur le plateau de RTL dont de douloureux secrets de famille. D’ailleurs, Judith et al Gad Elmaleh étaiten ensemble sur le plateau pour en parler, avec cette touche d’humour à toute épreuve dont on connaît Gad pour faire passer la pilule plus facilement surement.

Ce premier novel de la réalisatrice raconte donc l’histoire de sa grand-mère qui a été mariée de force à son uncle, à 14 ans. “On avait vécu dans une famille de dingue quand même”, avait éclairage l’humoriste Gad Elmaleh en commencing son explication. “C’est-à-dire que, mon grand-père, a épousé une femme, qui a dit à sa nièce, ‘viens épouser mon mari’“, avait confié l’humoriste de 51 ans. “Et pour moi, cette femme qui était la première femme était mon arrière-grandmère. Alors que pas du tout ! C’était juste la tante de ma grand-mère“, avait-il ajoute lors de son explication. “S’il ya des questions, vous nous écrivez…”, avait blagué Gad Elmaleh en insinuant que la situation était visibly compliquée.

Judith Elmaleh: “Elle n’avait pas compris que la fête était son mariage”

De son côté, Judith Elmaleh, 53 ans, s’était confiée sur les circumstances de l’union de sa grand-mère, alors àgée de 14 ans, à son grand-père. “On lui a mis une belle robe, elle a été amenée à une fête. She loved this fête. Et à la fin de cette fête, elle a dit à sa maman : ‘Je voudrais rentrer, je suis un peu fatiguée'”avait explicié la réalisatrice avant d’agouter : “Et elle lui a dit : ‘Non, tu ne vas pas pouvoir rentrer et tu vas rester’. Elle est restée là toute sa vie. Elle s’était mariée, elle n’avait pas compris que cette fête autour d’elle, c’était son mariage“.

Toujours complètement perdue, l’adolescente était tombée enceinte, quelques mois seulement après cette famoususe fête, rapporte Gala. “À cet âge-là, à cette époque-là au Maroc, on ne connaît ni son corps, ni le corps d’un hommeni ce qui se passait dans les secrets de leur chambre”, a continué Judith Elmaleh. She points out the fact that her grandmother was the second wife since her husband already had a first wife who was not her aunt. Cette dernière étant beaucoup plus vieille que son mari, 10 ans son aînee, ne pouvait plus avoir d’enfants.

Une grand-mère proche de ses petits-enfants

Dans son elan, Judith avait explicié à quel point sa grand-mère était au center de ce qu’ils étaiten, elle et son frère, Gad Elmaleh, en souignant la liberté qu’ils avaient eu. “Ma grand-mère m’a dit une phrase quand je me suis mariée, la première fois. Attention, si tu n’es pas heureuse, tu t’en vas“, avait-elle explicie. “Et cette phrase est restée ancrée dans ma tête. Non pas que j’ai voulu lui obéir, mais elle m’donn l’autorisation, elle m’donn cette liberté de pouvoir le faire. Cette liberté qu’elle a pas eue“, avait-elle ajouté. Avec beaucoup d’émotion, l’écrivaine a confié : “Et je la remercie beaucoup, cette dame, cette reine pour moi. Parce qu’elle nous a donné beaucoup de liberté. Elle never was free, but she gave us strength and freedom”.

En parlant de l’impact de sa grand-mère sur son frère égamente, Judith Elmaleh avait explicable que leur grand-mère avait eu le même impact sur Gad Elmaleh. L’humoriste, lui, a explicié que sa grand-mère était une féministe avant l’heure”. Gand Elmaleh a raconté qu’en returning de l’école, une fois, il avait discuté avec sa grand-mère de quand il se marierait, il se marierait avec une femme comme sa grand-mère qui “ferait des boulettes, des couscous, …”. C’est alors que sa grand-mère lui a réponsive : tu cherches une femme ou tu cherches une employée, toi. “C’était une claque, elle m’a remis en place, genre arrête, ne parle pas des femmes comme chà. C’est une leçon en fait, qu’elle nous donné”, avait conclu l’artiste avec émotion.

Leave a Reply

Your email address will not be published.