L’Eglise de Flandre accorde la bénédiction aux couples homosexuels

The Belgian Cardinal Jozef De Kesel and the ensemble of the Flemish Episcopate of Belgium published a liturgy for the blessing of homosexual couples, announced the Flemish Episcopate in a communiqué issued on September 20, 2022.

Le texte de trois pages proposé par les évêques flemands comporte une liturgique et deux prières à destination des conjoints homosexuels et de la communauté. En mars 2021, la Congrégation pour la doctrine de la foi affirmait pourtant que la bénédiction des unions homosexuales – en tant que relation qui impléte une pratique sexuelle hors mariage – ne pouvait être considéraire comme licite.

The communiqué des évêques proposes the development of a moment of prayer whose « content and form » can be modified in accordance with a pastoral agent who accompanies the homosexual couple. This liturgy begins with an inaugural speech, followed by an introductory prayer, followed by a reading of the Scriptures and two other prayers. La première est à destination des personnes homosexuales qui veulent exprimer « leur engagement l’un envers l’autre ». La seconde est à destination de la communauté qui entoure les deux conjoints, qui « prie pour que la grâce de Dieu agisse en elle afin qu’elle prenne soin les uns des autres ».

Le déroulé liturgique proposé se pursuit avec une prière d’intercession, un Notre Père, une prière finale et, pour conclure, une “bénédiction”. Cette célébration, assure à I. MEDIA Willy Bombeek, to whom the Flemish bishops entrusted the mission of working on the pastoral care of homosexual persons, vise à «bénir leur union, cet amour, cette fidélité».

Le communiqué, explique un porte-parole de l’épiscopat belge joint par I. MEDIA, from the report that Willy Bombeek carried out with a team of interdiocesan service of the pastoral family in Belgium. Les prélats justifient la démarche en s’appliance sur l’exhortation du pape François Amoris Laetitia. Dans ce texte datent de 2015, le pape expliquait que toute personne, quelle que soit son orientation sexuelle, doit être « respectée dans sa dignité et accueilie avec respect » (AL 250).

Les évêques veulent donner « un caractère plus structural » à la pastorale des personnes homosexuales qui cherchent à « reconnaire, accepter et à vivre positivement leur orientation ». Tout en emphasizing qu’une relation homosexuale durable “n’est pas un mariage religieux”, ils considerant qu’elle peut être “une source de paix et de bonheur partagé”.

« Pas contre le Vatican »

Le communiqué des évêques flamands, s’il s’apui sur le magistère du pape François, ignore le ‘Responsum’, en date du 22 février 2021, rédégé par la congrégation pour la Doctrine de la foi. Celui-ci declarait que les bénédictions des couples homosexuels n’était pas licites.

Le dicastère avait justifié cette decision en expliquant qu’il n’est pas possible “d’approuver et d’encourager un choix et une pratique de vie qui ne peuvent être reconnue comme étant objectively ordonnés aux desseins révéléd de Dieu”.

Cependant, le pape avait confié de façon informalelle sa perplexité devant l’opportunité de ce texte émanant pourtant de son administration. Il en avait fait part à un visiteur qu’il recevait quelques jours après la publication de la note, avait appris I. MEDIA.

« Ce n’est pas une déclaration contre le Vatican », insists un responsible de la conférence des évêques flamands joint par I. MEDIA. « C’est une réponse à l’invitation du pape François contained dans Amoris Laetitia », poursuit-il, estimant que l’exhortation apostolique, « qui émane d’un synode », a plus de poids qu’une declaration d’un dicastère.

Des précédents en Belgique

Ce responsable tient par ailleurs à nuancer le caractère inédit de ce texte. Ainsi, d’autres diocèses, comme celui de Liège, dans la partie francophone de la Belgique, ont récently proposé des formulas pour accueiler des couples homosexuels désireux de confier leur parcours à Dieu.

At the end of the year 2021, the Diocese of Liège has published a brochure in which it is proposed to have a time of prayer for a homosexual couple. Cette prière est conducte par une personne formede, “un prêtre, un deacre, un religieux ou tout autre laïc mandate à cet effet par le doyen ou le curé de l’unité pastorale”. Elle se conclut par cette formule provise : « Daigne recevoir et bénir leur projet de vie / ainsi que tous ceux qui ont voulu s’y associater. / Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ».

Inclure les homosexuels dans la communauté

Dans leur communiqué, the Flemish bishops underline the persistence of «homophobic violence» dans la society malgré une «recognition sociale croissante des homosexuels» en son sein et au sein de l’Église. The pastoral proposal, insist-ils, doit au contraire inviter à « la rencontre et la conversation » et amener à « l intégration dans la communauté de foi des personnes homosexuales ».

Pour permettre la mise en œuvre de cette pastorale, les évêques flamands annoncent la nomination d’un coordinator interdiocésain en charge de la pastorale des homosexuels, Willy Bombeek, laïc et lui-même homosexuel. Ils demandent à chaque diocese de nommer une personne en charge de cette pastorale.

Les évêques flamands seront, avec leurs confrères francophones, à Rome du 21 au 26 novembre prochain pour leur visite ad limina. Ils renconteront alors le pape François et visiteront severale dicastères de la Curia romaine, nomentamente celui de la Doctrine de la faith.

Agence I.Media

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.